ServerBox Forum


ServerBox Forum

Mis à jour Votre Récepteur - Maghrébin - voir le Sport via ServerBox
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Info :Culture algérienne

Aller en bas 
AuteurMessage
M.Fadi
AdminArchiTuto
AdminArchiTuto
avatar

Messages : 381
Points : 6826
Réputation : 1
Date d'inscription : 20/10/2010
Age : 33
Localisation : Canada,Québec

MessageSujet: Info :Culture algérienne   Sam 21 Jan - 12:35

Culture algérienne:

La culture algérienne est riche, variée et très ancienne, chaque région, chaque ville ou oasis constitue un espace culturel particulier. La [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], l'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], la vallée du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], l'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sont chacune des région avec des particularités culturelles et parfois linguistiques.

Les premières manifestations culturelles sont vieilles de milliers d'années, tels les fascinants témoignages d'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
N'Ajjer, en passant par tous les beaux édifices érigé tout au long de
l'histoire de ce pays, en arrivant à l'artisanat toujours très présent
et richissime. L'art algérien reflète les chapitres d'histoire qu'a
passé ce pays et les différente influences qu'il a eu.
Langues:

L’arabe classique est la langue officielle du pays, et depuis avril 2002 le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] est reconnu [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Dans la vie courante, les Algériens arabophones parlent en général un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien],qui diffère de l'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par sa morphologie, sa syntaxe, sa prononciation et son vocabulaire. Le dardja a conservé certains mots et structures syntaxiques [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et a emprunté des termes au [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et dans une moindre mesure au [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et à l'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Le berbère ou tamazight se décline en plusieurs variantes régionales : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] dans les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] dans la région du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] dans le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] au [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] à la frontière marocaine. L'Algérie grâce aux populations touarègues a conservé aussi le système d'écriture du berbère : le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui fut ensuite réintroduit chez les autres communautés berbérophones.

Il est difficile de connaître le nombre exact d’arabophones et de
berbérophones. Cependant, d’après certaines estimations, le chiffre
varie de 70 à 85 % pour les Algériens arabophones, et de 35 à 50 % pour les berbérophones[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien],[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
est également extrêmement répandu : avec près de 16 millions de
locuteurs francophones, l'Algérie est le deuxième pays francophone au
monde, en nombre de locuteurs[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] après la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Le français est considéré comme langue étrangère. L'État algérien n'adhère pas à la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], mais il assiste aux réunions organisées par les pays membres.

Les colonisations ont eu une certaine influence linguistique. En
effet, certains mots employés par les Algériens sont d’origine
française, alors que ces mêmes mots ont leur équivalent berbère ou
arabe, en usage avant la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de l’Algérie par la France. Aussi depuis l’[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de l’Algérie, le gouvernement algérien a entamé une politique d’[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] systématique du pays, consistant à imposer à la population, et dans tous les domaines, l'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] au détriment du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et du berbère[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
Les langues étrangères comme l'anglais, l'espagnol, le russe et
l'allemand sont enseignées dans les écoles et aux universités depuis les
arrêtés du 4/08/75 et 13/02/76. Plusieurs réformes des différents
gouvernements ont apporté des rectifications dans le volume horaire à
enseigner

Peinture:


L’Algérie aura toujours été une source d’inspiration intarissable
pour les différents peintres qui ont tenté d’immortaliser la prodigieuse
diversité des sites qu’elle offre et la profusion des facettes que
transmet sa population, ce qui offre par exemple aux [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] entre le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] siècles, une saisissante inspiration pour une très riche création artistique à l’image d’[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] avec son fameux tableau [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ainsi qu'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (devenu Nassr Eddine Dinet) et ses magnifiques peintures de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ou encore d’autres peintres de renommée mondiale à l’image de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] avec son tableau Femmes d’Alger.

De leur côté les peintres algériens à l’image de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ou encore [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
ont tenté de faire revivre le prestigieux passé antérieur à la
colonisation française, en même temps qu’ils ont contribué à la
sauvegarde des valeurs authentiques de l’Algérie. Dans cette lignée, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et Mohamed Ranem ont également restitué à travers cet art, des scènes
de l’histoire du pays, les us et coutumes d’autrefois et la vie du
terroir. De nouveaux courants artistiques emmenés notamment par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
sont apparus également sur le paysage de la peinture algérienne,
délaissant la peinture figurative classique pour aller à la recherche de
nouvelles voies picturales, avec le souci d’adapter la peinture
algérienne aux nouvelles réalités du pays à travers son combat et ses
aspirations. D'autres artistes, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] font appel à la non-figuration.
La musique algérienne:

Sur le plan musical, l'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] est réputée pour son riche répertoire. On y retrouve plusieurs styles de musique : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] algérienne, le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui est originaire de l'Oranie, la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], la musique moderne comme le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ou la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Il se distingue également par la richesse linguistique de son répertoire mêlant [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et l'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] telle que [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], touareg, etc.
Musique classique algérienne dite arabo-andalouse:


Remarque : « musique andalouse » et « musique arabo-andalouse » sont
des appellations récentes introduites par des musicologues occidentaux
tels que:J.Rouanet, l'appellation « musique classique maghrébine » serait plus indiquée[Pourquoi ?].

À l'origine il y avait vingt-quatre [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien],
une pour chaque heure de la journée, mais malheureusement seulement
seize (dont quatre inachevées) ont été préservée jusqu'à aujourd'hui en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Cela fait de l'Algérie le pays où subsiste le plus grand nombre de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], ceci n'est pas dû au hasard, en effet, l'Algérie a accueilli des réfugiés [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Selon le baron d'Erlanger, la musique classique arabo-andalouse, d'expression [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (classique), est présente en Algérie, à travers trois importantes écoles : le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qu'est lié à l'école de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] d'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui se revendique de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui se rattache à l'école de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
Chacune de ces écoles pratiquent cette musique avec certaines nuances.
Dans les trois écoles cette pratique est représentée par la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien],
qui correspond à une composition instrumentale et vocale qui se déroule
selon un ordre établi et des règles rythmiques et modales bien
déterminées. Chaque nouba est construite sur un mode ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) précis duquel elle tire son nom.

Selon la monographie de la ville de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] établie par Jacques Soustelle, cette dernière fut la capitale de la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
de référence en Algérie. Elle a été la ville d'origine de grands
artistes de ce genre musical. Deux anciennes écoles de musique
arabo-andalouse existent en Algérie. Celle de Tlemcen et de Constantine.
L'école d'Alger s'est vu renaitre que tardivement sous l'influence de
l'école de Tlemcen. Cette ville est un berceau du hawzi, un autre genre
musical qui découle de la musique andalouse dont le musicien-poète Ben
Messaîb (XVIIe S) est un représentant.

En Algérie, la musique andalouse compte en tout seize modes sans compter le mode Sahli connu à constantine sous la dénomination de R'haoui.
Ce mode est propre à la musique populaire citadine comme le Chaâbi ou
le Mahjouz, mais récemment le professeur Noureddine SAAOUDI a composé
une nouba dans le mode sahli qu'il a dénommée : Nouba d'ziria
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serverbox.forumactif.com
 
Info :Culture algérienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GEOFCO - VILLE D'ALGER
» Football : la fédération algérienne interdit le recrutement de joueurs étrangers
» Escale algérienne...
» La Boxe (kabyle, algérienne et internationale)
» (2010-2011) ligue 1 algérienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ServerBox Forum :: FORUM GENERAL :: Art et culture-
Sauter vers: